Rechercher

COMMUNIQUÉ CONJOINT SUR L'AFFAIRE "EU DISINFO LAB"


Ce 08 août 2018, l'ONG belge EU Disinfo Lab a publié une étude intitulée "Affaire Benalla : les ressorts d'un hyperactivisme" sur Twitter. Dans cette étude, ils concluent que la majorité des tweets émis sur l'affaire Benalla émanent soit des militants de la France Insoumise, soit des comptes relayant des infos émanants de médias sous contrôle du gouvernement russe (Russia Today, Sputnik).


En accompagnement de cette étude, sont fournis plusieurs fichiers. Dans l'un d'eux sont cités les pseudonymes de personnes s'étant exprimées sur Twitter, sans distinction d'appartenance à une quelconque formation.


Il est évident que cette publication crée un amalgame fâcheux entre tous les internautes ayant postés à propos de cette affaire, et porte des accusations graves à l'encontre des personnes qui se sont exprimés, dont nous-mêmes. Nous voilà donc revenus, sous couvert de dénoncer les "fake news", aux temps sombres de la délation.


Bien sûr, l'ONG EU Disinfo Lab fait amende honorable, mais le fichier - dont maintenant des milliers de copies circulent - est toujours disponible. Il est évident que ceux qui souhaitent surveiller les "séditieux" ont désormais un outil formidable pour se faire.


La Commission Nationale Informatique et Libertés, après avoir reçu de nombreuses plaintes d'utilisateurs, a ouvert une enquête. Nous attendons une réponse ferme devant ce que nous considérons une violation de nos droits élémentaires.


Ninuwé DESCAMPS

Secrétaire fédérale à la communication de la Fédération du Var du PS


Stéphane GAUTHIER

Secrétaire fédérale à la communication de la Fédération des Alpes Maritimes du PS

PARTI SOCIALISTE
    Fédération du Var

04 94 92 62 12

fede83@parti-socialiste.fr

5 Rue Picot

83 000 Toulon

  • White Facebook Icon
  • Twitter

©Fédération PS Var